Les lectures de Ludivine

#partenariat
posté le 03-03-2015 à 09:48:28

Hard de vivre, Carmen Bramly

Genre : Roman

Quatrième de couverture:

Ils sont six, entre seize et vingt-deux ans. Lors d'une fête, une jeune inconnue coiffée d'une perruque arc-en-ciel meurt d'une overdose sous leurs yeux. C'est une façon terrible de devenir amis. C'est une façon horrible d'entrer dans l'âge adulte. Entre Sophie, la petite métisse qui n'a jamais vu sa mère, Johannes, le bel étudiant en psycho, et Pop, le fils de concierge aux aspirations littéraires, les choses deviennent d'autant plus compliquées que l'amitié vire peu à peu à l'histoire d'amour à trois… Hard de vivre se déroule sur une année, pendant laquelle tout bascule, pour le meilleur comme pour le pire. La fille à la perruque arc-en-ciel les hante comme un cauchemar, comme un reproche. Errances, apprentissage à la dure, épreuves que seul un fol appétit de vivre permet de surmonter, c'est une Éducation sentimentale, une sorte de Jules et Jim, et ça se passe en 2014.

 


 
 
posté le 05-07-2014 à 14:57:48

La Petite reine de Bahia, Alejandro Reyes

Genre : Roman

Quatrième de couverture :

 À tout juste dix ans, Maria Aparecida est d’une beauté rare, et il émane d’elle une joie de vivre contagieuse qui séduit tous ceux qui la rencontrent. Après la mort de sa mère, elle déménage à Bahia pour gagner sa vie en vendant des cacahuètes et en cirant des chaussures. Un jour, elle fait la connaissance de Betinho, jeune homosexuel à peine plus âgé qu’elle. Lui aussi a été sacrément cabossé par la vie. Il sera le frère, l’ami, l’allié de la petite fille. Le jour où un flic véreux décide que Maria Aparecida est en âge de se prostituer pour des touristes étrangers, les deux gamins décident de s’enfuir. Magnifique mélodrame inspiré d’une histoire vraie, La petite reine de Bahia est le récit âpre et dur d’une amitié indestructible qui éclôt au milieu du chaos. Maria et Betinho, ces oubliés de la vie qui transitent dans les bas-fonds de Salvador, incarnent ce Brésil mystérieux, sensuel, misérable et insouciant à la fois.

 


 
 
posté le 29-04-2014 à 09:52:18

Premier appel du paradis, Mitch Albom

Genre : Roman

Quatrième de couverture :

Le petit village de Coldwater, près du lac Michigan, serait-il le théâtre d’un véritable miracle ? Un beau jour d’automne, le téléphone sonne chez plusieurs de ses habitants. Sauf que tous les appels proviennent de personnes décédées. Ce même jour, Sully Harding sort de prison et revient à Coldwater, sa ville natale. Lors de son séjour derrière les barreaux, sa femme est morte, le laissant le cœur brisé. Il est désormais père célibataire et espère reconstruire sa vie. Mais à son retour, il découvre un village en proie à la fièvre religieuse. Quand son propre fils s’y laisse prendre dans l’espoir d’un appel de sa mère, il est déterminé à prouver qu’il s’agit seulement d’un gigantesque canular. Mais est-ce bien le cas ?

 


 
 
posté le 26-02-2014 à 10:56:54

Momo des halles, Philippe Hayat

Genre : Roman

Quatrième de couverture :

Nous avons quitté notre appartement de Fontenay aux Roses le 25 Août 1941. Pour moi, ce jour-là, le monde s’est défait ».

 


 
 
Chargement des articles suivants..