VEF Blog

Titre du blog : Les lectures de Ludivine
Auteur : jailu
Date de création : 21-12-2011
 
posté le 05-07-2014 à 14:57:48

La Petite reine de Bahia, Alejandro Reyes

Genre : Roman

 

Quatrième de couverture :

 À tout juste dix ans, Maria Aparecida est d’une beauté rare, et il émane d’elle une joie de vivre contagieuse qui séduit tous ceux qui la rencontrent. Après la mort de sa mère, elle déménage à Bahia pour gagner sa vie en vendant des cacahuètes et en cirant des chaussures.
Un jour, elle fait la connaissance de Betinho, jeune homosexuel à peine plus âgé qu’elle. Lui aussi a été sacrément cabossé par la vie. Il sera le frère, l’ami, l’allié de la petite fille. Le jour où un flic véreux décide que Maria Aparecida est en âge de se prostituer pour des touristes étrangers, les deux gamins décident de s’enfuir.
Magnifique mélodrame inspiré d’une histoire vraie, La petite reine de Bahia est le récit âpre et dur d’une amitié indestructible qui éclôt au milieu du chaos. Maria et Betinho, ces oubliés de la vie qui transitent dans les bas-fonds de Salvador, incarnent ce Brésil mystérieux, sensuel, misérable et insouciant à la fois.

 

Mon avis :

L’histoire est racontée par Betinho, jeune adolescent des rues qui va prendre sous son elle Maria Aparecida qui fuit son chez elle suite à des circonstances tragiques. La bienveillance et l’amour que porte Betinho à Maria rend ce récit très fort, leur relation fusionnelle fait de Betinho un narrateur omniscient. Nous sommes plongés au cœur des rues de Bahia avec ces atrocités : drogue, prostitution, saleté, aux côtés de ces enfants, à peine encore adolescents qui essaient de vivre (survivre) chaque jour. Maria est un personnage très attachant, colérique, impulsif mais aussi lumineux et sensuel. Le récit est envoutant, on est comme entraîné par la main de Maria et on peine à imaginer que cette histoire est tirée de fait réel, en effet Alejandro Reyes est journaliste et a été travailleur social auprès des enfants des rues (nous précise la quatrième de couverture). L’écriture est forte, fluide, des faits terribles sont dépeints mais sans jamais tomber dans le trash et la gratuité. Loin des images colorées de la fête, on découvre une autre réalité sur le Brésil. Merci à babelio et aux éditions Denoël de m’avoir permis de découvrir ce « joli » texte !

 

 

Commentaires

lydie17 le 06-07-2014 à 21:13:09
Bonsoir, félicitations pour la photo du jour :-)

Beau résumé de ce livre qui me donne envie de le lire!

Bonne soirée :-)
Ninachatoune le 06-07-2014 à 18:15:54
Bonjour, je viens de tomber sur votre blog, et j'adore, je viens de faire le tour, et j'ai noté quelques livres que je vais lire, et certains que j'ai déjà lu..j'aime beaucoup les blogs consacrés aux livres, celà me permet de trouver des merveilles..je viens de voir aussi que vous participez à des Swap...? Celà m'a l'air sympa, je dois me renseigner où pour participer..Merci d'avance et félicitation pour ce blog

Nina
Jakin le 06-07-2014 à 09:14:09
Compliments pour la photo du jour et pour ce résumé....Bon dimanche....smiley_id210602