VEF Blog

Titre du blog : Les lectures de Ludivine
Auteur : jailu
Date de création : 21-12-2011
 
posté le 14-03-2013 à 17:51:58

- 3 kilos avant le maillot Mademoiselle Caroline et Phil

Genre : Bande dessinée

Présentation :

Pas facile d’être bien dans sa peau à l’approche des vacances, surtout quand aux premiers jours du printemps commence la psychose des kilos en trop. De belles nanas filiformes s’étalent en bikini en couverture des magazines et annoncent « belle pour l’été ». Chacun propose sa méthode miracle pour perdre ses bourrelets. On promet -3 kilos avant le maillot. Et des nutritionnistes millionnaires viennent présenter leurs régimes infaillibles au Journal de 20h. C’est le moment de perdre du poids ! -3 kilos avant le maillot, c’est le parcours du combattant de trois nanas, trois copines obsédées par leur poids, comme 99,9% des filles. Sarah, la folle de boulot, Olivia, la brindille qui se trouve grosse, Marie, la mère de famille débordée, vont faire la chasse aux kilos. Et avec elles, Louis-Paul, le pote homo, tout aussi préoccupé par son poids – si ce n’est plus. Elles vont passer par tout : les régimes protéinés, les régimes draconiens, les régimes « je mange ce que je veux sauf du sucre, de la viande, du pain et des légumes »… Et l’indice de masse corporelle, et les calories, et les acides gras, et les crèmes, et le sport, et le kit magique vendu par télé achat… Toutes les lectrices (et pas mal de lecteurs !) se reconnaîtront dans leurs aventures, et prendront plaisir à retrouver, à peine déguisée, la batterie de méthodes efficaces et moins efficaces pour accéder au rêve suprême : perdre du poids.

Mon avis :

C’est la BD pour décomplexer ! Les personnages sont attachants, ils leurs restent peu de temps pour perdre leurs « kilos en trop », tout y passe : « crème miracle », « machine à électrodes hyper efficace », « sachet minceur », « sport » (suivi d’une glace comme remontant !lol)… L’entraide est de mise. Les personnages sont de vraies, vraies filles (oui oui je sais il y a également un homme « bonne copine ») avec leur franc parlé, leurs inquiétudes, leur façon de critiquer à tout va… ce soir c’est pâtes au pesto !