VEF Blog

Titre du blog : Les lectures de Ludivine
Auteur : jailu
Date de création : 21-12-2011
 
posté le 08-01-2013 à 15:40:01

Junk, Melbin Burgess

Genre : Roman jeunesse

 

Quatrième de couverture :

Un père violent; une mère alcoolique. La vie de Nico est devenue intolérable. Une seule issue, fuir. Fuir avec Gemma, révoltée, désespérée, qui le, suit par défi, par goût de l'aventure aussi.
Comment s'en sortir à quatorze ans, sans ressources, sans abri ? Squatter, fumer.. . Très vite ils sont pris dans l'engrenage de la drogue. La première dose d'héroïne les précipite dans une longue descente aux enfers. Nico et Gemma deviennent des junkies. Ils n'en sont pas encore conscients.
Un livre à plusieurs voix. Un ton juste. Une lecture bouleversante et nécessaire.

 

Mon avis :

Que penser de Junk ? J’ai l’impression que ce genre d’ouvrage ne « fonctionne » plus sur moi. Autant j’avais été bouleversé par Moi Christiane F , autant L’herbe bleue m’avait quelque peu insupporté et ça a parfois été le cas avec Junk. Dans ce roman, l’auteur prend le parti d’un récit choral, ce qui me séduit assez en général et qui a bien fonctionné une fois encore, ça rythme le récit et les différents points de vu donné ne sont pas un mal par rapport au sujet traité, on évite ainsi l’auto-apitoiement (un peu) et cette alternance permet de prendre un peu de recul sur la situation des personnages. Nos deux petits héros Nico et Gemma aurait eu besoin d’être un peu secoué, Gemma surtout qui m’est apparu comme une girouette tête à claque. Au début du récit autant la vie de Nico n’apparaît pas vraiment comme idéal autant celle de Gemma n’est pas pire que celle d’une autre adolescente, pour elle sa fugue ressemble un peu à de jolies colonies de vacances. Leur descente respective vers la drogue n’a pas été orientée par un cercle de relation impitoyable et glauque, ils y sont venus un peu comme on va à Disneyland. Je n’ai pas eu d’empathie pour les personnages, et les réflexions sont un peu les mêmes que dans les autres livres sur le sujet.