VEF Blog

Titre du blog : Les lectures de Ludivine
Auteur : jailu
Date de création : 21-12-2011
 
posté le 05-01-2013 à 14:33:20

Madame Pamplemousse et la confiserie enchantée

Genre : Roman jeunesse

 

Quatrième de couverture :

 C’est l’hiver à Paris et Madeleine a quelques problèmes à l’école. Mirabelle, une nouvelle élève, la harcèle. Madeleine a trop honte pour demander de l’aide à ses amis, Madame Pamplemousse et Camembert, mais elle se lie d’amitié avec une femme nommée Madame Bonbon, propriétaire d’un magasin qui semble être une confiserie. Les sucreries que Madame Bonbon donne à Madeleine ont un puissant effet magique et la rendent tout d’abord assez forte pour affronter Mirabelle. Mais ils la plongent bientôt dans un monde étrange et enchanté dont elle s’aperçoit qu’elle ne peut s’échapper. Car Madame Bonbon n’est autre qu’une vieille ennemie de Madame Pamplemousse, venue à paris pour prendre sa revanche. Ce troisième et dernier épisode de Madame Pamplemousse entraîne le lecteur dans un monde onirique quelque peu inquiétant où amitié et loyauté sont les clefs de la liberté…

 

Mon avis :

Le dernier tome de Madame Pamplemousse nous ramène à Paris, nous ne sommes plus à Montmartre mais sur l’île Saint-Louis (j’adore cet endroit et je m’y encore déguster une glace en compagnie de ma maman et d’un ami photographe), la description en quelques lignes de l’endroit est bluffante ! Sur cette île Saint-Louis on trouve une confiserie avec LA marchande de bonbons. La marchande de bonbons qui va aller consoler Madeleine alors que celle-ci est en larme dans l’église Notre-Dame… ce jour-là notre chère Madeleine aurait peut-être dû se méfier. Dans ce tome Madeleine a des soucis à l’école, sa popularité à l’extérieur va causer son malheur à l’école car ce n’est pas facile d’être mis sur un piédestal. Elle ne sait comment se situer par rapport à ses camarades et la marchande de bonbons va lui proposer un bien étrange remède. La question de ce tome est jusqu’où on peut aller avant de se perdre et qui a le rôle de vous garder les pieds sur terre. Nous en apprenons plus sur le personnage de Madame pamplemousse en découvrant le personnage de la marchande de bonbon, leurs destins sont en effet intimement liés. L’intrigue est encore une fois simple mais pour moi ces petits romans s’adressent à de jeunes lecteurs et ça ne me pose pas de problème. J’aime l’univers, les personnages, les noms ( Mirabelle, Cerise, Amandine, c’est tout sucré !), les illustrations et je le proposerai à mes petites lectrices de la bibliothèque.Et entre nous les couverture ne sont-elles pas craquantes?