VEF Blog

Titre du blog : Les lectures de Ludivine
Auteur : jailu
Date de création : 21-12-2011
 
posté le 22-09-2012 à 14:37:39

L'épopée du perroquet, Kerry Reich

Genre : roman

 

Quatrième de couverture :

 Une pétillante jeune femme en quête d elle-même,
Un perroquet au sens de l à-propos déconcertant,
Une vieille voiture bringuebalante...
Tous en route pour Hollywood !

Cette fois, la coupe est pleine ! À 25 ans, Maeve est sur le point de craquer. Alors qu elle vient de perdre son job, ses parents ont décidé de lui couper les vivres pour l aider à se prendre en charge...
Ni une ni deux, Maeve, accompagnée de son perroquet Oliver, part refaire sa vie à Hollywood. Mais c est compter sans le destin qui s acharne. En pleine traversée des États-Unis, sa voiture rend l âme au milieu de nulle part. Voici Maeve coincée avec son perroquet, loin des siens, loin de son rêve, dans une petite ville perdue du fin fond de l Arizona. Petite ville perdue certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve ne tarde pas à le découvrir... Au point de renoncer à rejoindre la mythique Hollywood ?

 

Mon avis :

L’épopée du perroquet a été un gros coup de cœur pour moi. J’ai d’abord été attiré par la couverture puis par le résumé et j’ai eu l’immense bonheur qu’une gentille demoiselle me l’offre. L’épopée du perroquet pourrait être un énième livre de chik lit, que nenni, grave erreur, il est bien plus que ça. Effectivement on a une jeune femme en mal d’aventure qui va s’aventurer à travers les Etats-Unis avec sa chère voiture. Un récit initiatique, drôle et émouvant avec des personnages haut en couleur et attachants. Le perroquet est un vrai bout en train, je l’ai adoré ! Je pense que le phénomène d’identification a bien fonctionné sur moi, l’âge, les activités de l’héroïne...  On retrouve les codes des « livres pour filles » avec de l’amour, de l’humour, un goût pour les vêtements : les chaussettes ! Une belle philosophie de vie à découvrir, de belles réflexion sur la façon dont on peut vivre sa vie, sur l’entraide, le respect, sur la mort aussi, sans pathos, jamais.